Le naturisme à Cuba

Même en cette époque d’ouverture d’esprit, le naturisme est un sujet plutôt délicat. On est pour ou contre ? on trouve ça choquant ou naturel ? On rêve d’essayer, mais on n’ose pas le dire. Alors vous, vous êtes plutôt pour ou plutôt contre ? En tout cas nous, nous avons essayé !

Parmi ceux qui ne le pratiquent pas, nombreux sont ceux qui seraient prêts à essayer le naturisme si les conditions étaient idéales. Idéales ? Elles le sont à Cayo Largo et à Cayo Santa Maria.

Naturisme, quand tu nous tiens !

Lors d’un voyage à Cayo-Largo, c’est un peu étonnés que nous avons constaté que sur la plage face à notre chambre, plusieurs vacanciers ne portaient… aucun vêtement !

Malgré la très faible densité de baigneurs sur la plage (un couple aux 100 mètres environ), nous n’étions pas prêts à emboîter le pas. Éducation catholique, quand tu nous tiens !

C’est donc avec nos beaux maillots tout neufs que nous avons passé notre premier après-midi sur la plage. Toutefois, l’expérience de vivre sans rien entre nous et le soleil nous tentait.

Au deuxième jour, le maillot vole, mais à chaque fois que quelqu’un passe, on se recouvre pudiquement. Au troisième jour, on s’en fou et on profite du soleil !

Sur la plage Playa Paraiso, les baigneurs sont libres de porter un maillot, d’être à demi nus ou même complètements nus.

Les destinations naturistes de Cuba

Le naturisme n’est pas vraiment permis à Cuba. Toutefois, il est toléré à certains endroits tels que Cayo Largo et Cayo Santa Maria, deux îles où il n’y a que des hôtels, ainsi qu’à quelques autres endroits, mais de façon beaucoup plus discrète.

Sur les plages de Cayo Largo, le port du maillot est optionnel à plusieurs endroits sur les plages de l’île. Contrairement à la plage de Cayo Santa Maria, il n’y a pas ici de section clairement réservée au naturisme.

Aux endroits où le naturisme est toléré, chacun semble faire ce qu’il veut, où il veut, sans que personne ne s’en offusque. Maillot, monokini ou nudité complète, chacun choisit. C’est la liberté totale !

La plage quasi déserte de Cayo Largo à Cuba

À Cayo Largo, la très grande majorité des gens sur la plage sont discrets, courtois et respectueux face aux naturistes. Lorsque l’on rencontre d’autres gens nus sur la plage, la consigne est de passer le plus loin possible les uns des autres.

À Cayo Santa Maria, le naturisme n’est pratiqué qu’à l’ouest de la plage de l’hôtel Sol (à l’est du Melia Buonavista). Autre part, c’est interdit.

Il faut s’éloigner quelque peu de la passerelle ouest du Sol pour être un peu plus seuls. En effet, la zone tout près de la passerelle est souvent occupées par de petits groupes entassés sous les palapas.

La plage naturiste de Cayo Santa Maria, à l’est de l’hôtel Sol

Plus à l’ouest, la densité de baigneurs baisse et bien que cette section de la plage accueille surtout les naturistes (sans leur être réservée), on rencontre encore quelques vacanciers en maillot.

Ici, comme à Cayo Largo, les gens sont respectueux du choix des autres et l’on se sent parfaitement à l’aise.

À Cayo Ensenachos, l’ilot voisin de Cayo Santa-Maria, le naturisme a été toléré un certain temps, mais plus récemment, les baigneurs dans le plus simple appareil se sont fait avertir par le personnel de l’hôtel qu’il n’étaient plus les bienvenus.

À Cayo Guillermo, les endroits qui se prêtent au naturisme ont fondus comme neige au soleil ses dernières années, suite à la construction de nouveaux hôtels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *