Road Trip Tunisien

On se retrouve aujourd’hui avec un article de Florian du blog Make-my-Trip, qui va nous présenter son Road Trip en Tunisie:

tunisie Sbeitla

Photo: make-my-trip.fr

Parti en voyage en Tunisie entre amis, je garde un avis très positif de ce magnifique pays!
Tout a commencé à Tunis, la capitale, grande ville plutôt moderne où l’on a visité le grand souk de la ville, détour obligé quand on est au Maghreb. Certes, on essayait de nous vendre absolument toutes les choses possibles et inimaginables, on se sent assaillit de tous les côtés mais malgré tout cela, c’est un endroit vivant où les couleurs, les odeurs, les bruits et la foule s’entremêlent! C’est incontournable!

Avant de quitter la capitale, manger un vrai couscous tunisien est immanquable. Le verdict est plutôt unanime : très très pimenté ! Fous rires, joues rouges écarlates et larmes aux yeux garantis!!

Pour commencer le road trip en Tunisie, nous louons un mini bus puis nous voilà partis. Notre premier stop : Kairouan, ville fortifiée avec de sublimes remparts couleur ocre, les rues avec ses maisons bleues et blanches, l’artisanat tunisien multicolore, des gens très souriants, des portes en arches toutes plus belles les unes que les autres… Première découverte très positive, bonne ambiance dans cette ville (les ressentis étant bien évidemment très personnels).

Pas très loin de là, la ville portuaire de Sousse avec sa médina, est également vraiment sympa.

Par la suite, nous voilà repartis vers notre deuxième grande destination: Matmata! Route désertique, atmosphère chaude et sèche. En arrivant, on ne s’imaginait pas que derrière ce paysage désertique se cachaient de nombreuses maisons troglodytes! Une très belle surprise, ces habitations sont creusées dans la terre et sont impressionnantes! Certaines ont servi pour des tournages de films. Cet endroit était très dépaysant et vraiment intéressant.

Troisième ville: Douz, à l’entrée du désert tunisien. Ses dunes de sable, ses champs de palmiers dattiers, ses dromadaires, autour de ça une végétation très basse et peu dense,… on est déconnectés de notre petite vie française et le dépaysement est total. Les gens sont tous adorables. La ville est connu comme étant “la porte du Sahara”. La ville était très prospère lors de l’antiquité et on sens parfaitement que cette ville est chargé d’histoire.

Notre quatrième spot : la mer salée de Chott el Jerid, à couper le souffle. Une immensité de cristaux de sels couleurs ocres, rouges, orangées, blanches se mélangeant. Par endroit l’eau est encore bien présente et l’on ne voit pas le bout de cette mer salée. C’est la plus vaste plaine saline de la Tunisie et se situe à 15 mètres en dessous du niveau de la mer.

Après cette superbe découverte, nous visitons une entreprise de palmiers dattiers et nous prenons la direction de notre cinquième et dernier arrêt : Sbeitla en remontant vers le nord. Cette ville possède un site archéologique datant de l’Antiquité. Les ruines sont nombreuses et certains sites sont très bien conservés dont un amphithéâtre superbe. C’est le point d’entrée de la conquête de l’Afrique du Nord par les arabes musulmans.

Carte trajet Road Trip Tunisien

Nous retournons par la suite dans la capitale pour s’envoler vers la France pour notre retour, avec encore ces odeurs d’épices, ces paysages, ces tunisiens si accueillants, les quelques mots d’arabe que l’on a pu assimiler en 2 semaines, toutes ces couleurs et des souvenirs plein la tête!