Puebla : un autre visage du Mexique

Lorsqu’on pense au Mexique, on associe souvent des paysages tels que des plages de sable blanc bordées de cocotiers. Mais le Mexique est un vaste pays aux milles et un visage, authentique et profondément marqués par son histoire. Découvrons une autre facette du pays en nous intéressant à la ville de Puebla dans le centre du pays.

Officiellement appelée Heroica Puebla de Zaragoza, mais aussi connue comme Puebla de Los Angeles, elle est la capitale de l’Etat éponyme. Fondée en 1531, la ville à grandit et pris de l’importance grâce à sa position stratégique entre la capitale, Mexico, et la ville de Veracruz, port du golf du Mexique qui a vu arriver Hernan Cortes.

Centre de Puebla

Elle est aujourd’hui connue et visité pour son fort patrimoine historique, culturel, naturel et gastronomique. En effet, le centre ville de Puebla et classé Patrimoine Mondial de l’Unesco ce qui a permit de préserver les nombreuses bâtisses coloniales qui s’y trouve. Coloré, le centre est composé de vieilles maisons vêtues d’azulejos, et de splendides édifices religieux tels que la cathédrale de Puebla sur le Zócalo (place centrale) ou celle de San Francisco. Il est agréable de s’y promener notamment les Dimanche pour profiter du marché d’Analco et se perdre dans les rues où pullulent les vendeurs de bijoux, vêtements, ustensiles de cuisines, animaux, etc. Un autre marché, lui ouvert toute la semaine et celui appelé le Parian. Très typique vous pourrez y passer des heures à dénicher des souvenirs originaux et marchander avec les commerçants.

Eloignez-vous du centre direction la zone appelée Los Fuertes. Vous pourrez visiter les forts Loreto et Guadalupe qui ont fait la gloire de la ville le 5 Mai 1862 lorsque le général Zaragoza a remporté la bataille de Puebla contre l’armée française. Au delà de l’attrait historique cette partie de la ville est très recommandée car elle offre les meilleures vues sur la ville. Le mirador de Guadalupe est notamment très fréquenté. Surplombant un lac où faire du pédalo, il est doté d’une terrasse de café où admirer le soleil se coucher derrière les montagnes.

 

Ces montagnes sont d’ailleurs un attrait important de la ville. Respectivement deuxième et troisième plus hautes montagnes du pays, le Popocatépetl et l’Ixtaccíhuatl sont liés. En effet, la mythologie raconte que Popocatépetl était un soldat du roi, père d’Ixtaccíhuatl. Les deux jeunes étaient amoureux l’un de l’autre mais le roi était contre cette union. Le roi promis la main de sa fille à Popocatépetl si il parvenait à tuer un ennemi de la tribu. Le roi raconta ensuite à sa fille que Popocatépetl était mort au combat et celle-ci mourut de chagrin. Lorsque Popocatépetl revint victorieux du combat il mourut à son tour d’avoir perdu sa promise. Les dieux ayant pitié d’eux recouvrirent leur corps et les changèrent en montagne.

La ville de Puebla est également connue pour sa riche gastronomie. Les plats stars de la ville sont : le mole, poulet dans une sauce au chocolat et aux piments et les chiles en nogada littéralement les piments en sauce de noix. Plus généralement les plats typiques mexicains sauront vous ravir. N’hésitez pas à vous précipiter sur les enchiladas, chilaquiles, taquitos dorados, cemitas, gorditas et autres memelas. La cuisine piquante et très condimentée vous demandera peut-être un temps d’adaptation mais vous enchantera sans aucun doute.

C’est avec l’eau à la bouche que s’achève cette très brève description de Puebla. Sa ville regorge de rues, cafés et places à explorer et ses alentours vous offriront des paysages somptueux. À visiter absolument avant votre départ, Cholula : la petite ville aux 365 églises vous accueillera avec ses pyramides et sa zone de discothèque très animée.