Article invité: Madagascar, l'île des lémuriens

Quand on parle de l’Afrique, on se tourne de suite vers l’île Rouge. Une île-continent qui se trouve juste à l’est de l’Afrique et qui est presque aussi populaire. C’est, aujourd’hui, le seul endroit dans lequel on peut encore voir des lémuriens circuler librement. Cette île regorge des trésors naturels remarquables comme les Tsingy du Bemaraha, l’allée de Baobabs, des lacs et des plaines fascinantes, des espèces endémiques intéressantes, mais ce qui nous passionne le plus ce sont les lémuriens. Il existe plusieurs espèces de lémuriens à Madagascar.

L’Aye aye

aye aye animal

Image: www.bagheera.com

Ce lémurien est très étrange parce qu’il est très solitaire et ressemble à plusieurs animaux à la fois. On peut dire qu’il fait un peu peur. En effet, il ressemble plutôt à un chat, mais avec la tête d’un furet accompagné par des oreilles de chauve-souris, des yeux verts et des pattes noires sur lesquelles on peut voir un doigt central osseux . Ses dents ressemblent assez à celles d’un rat ou bien d’un simple rongeur. Il est nocturne et se nourrit de larves d’insectes, de graines et de fruits. Il faut savoir que ce genre de lémurien est déjà en voie de disparition. Selon la culture Malgache, il porte malheur alors les gens préfèrent les chasser au lieu de les nourrir.

L’Indri Indri

indri indri madagascar

Photo: Brian A Schmidt sur Wikipédia

Si votre passion est la découverte, alors il ne faut pas manquer de découvrir le plus gros lémurien vivant de la planète qui n’est autre que l’Indri Indri. Cette espèce animale est très célèbre par son cri qui ressemble fortement à celui d’une baleine à bosses. Il est de couleur noire et blanche et mange des fruits et des feuilles. Cette espèce est également menacée en ce moment et vit surtout sur la côte est de l’île.

Le propithèque de Verreaux

propithèque verreaux madagascar

Photo: Maky sur Wikipedia

Vivant dans les forêts sèches de Madagascar, plus précisément sur la côte sud et ouest tout comme le lémur catta, il mange surtout de fleurs, de fruits, mais aussi de feuilles. Le lémur Catta, lui se nourrit des écorces également en plus de ces derniers. Le propithèque de Verreaux est le lémurien le plus bavard que l’on connaisse, car il peut pousser plusieurs cris différents. Il ne se déplace pas comme les autres lémuriens, mais effectue des bonds à la place en ne s’appuyant que sur leurs pattes dernières. C’est d’ailleurs pour cela qu’on les appelle également « les lémuriens dansants ».

Le microcèbe pygmée

C’est le plus primate au monde. Il est, aujourd’hui, étudié pour une possibilité de traitement contre l’Alzheimer. Il est également nocturne, tout comme l’Aye aye et se nourrit d’insectes, de petits vertébrés, mais aussi de fleurs.

Le lépilémur

Il existe 7 espèces de lépilémur. Il n’est pas du tout sportif et dort presque tout le temps. Il est donc possible de le voir endormi dans son trou ou sur son arbre en journée. En revanche, il est très bruyant la nuit.

Quoi qu’il en soit, vous ne trouverez des lémuriens que sur l’île et pour cela il vous faudra entreprendre un voyage vers Madagascar.

Comments
  1. Christophe |