Les îles Les Saintes : le paradis des Antilles ?

Les îles Saintes désignent un archipel faisant partie des dépendances de la Guadeloupe. La superficie totale des 9 îlots qui la composent est de 13km². Elles comportent 22km de côtes aux plages dissemblables. Deux atolls (Terre-de Haut et Terre-de-Bas) sont peuplés tandis que les 7 restants sont inhabités et abritent une faune et flore endémiques. Les sports nautiques font la réputation des baies et du littoral des îles Saintes. De ce fait, les connaisseurs dénomment cette île des Caraïbes et Antilles Saintes en Guadeloupe, les îles du Paradis.

La faune marine

Sur Les Saintes Guadeloupe, le littoral renferme de grandes variétés de poissons allant des trompettes aux demoiselles en passant par les barracudas et daurades. Les crustacés et les langoustes royales pullulent aussi dans les eaux turquoise et que dire des coquillages, mollusques des anémones et des requins. En complément de ces espèces marines s’ajoutent les différents coraux qui allouent au fonds marin un kaléidoscope de couleurs. Au large des côtes, les baleines à bosse, les orques et les dauphins effectuent des passages réguliers. Les adeptes de l’écologie trouveront leur bonheur dans l’exploration des anses et corniches.

Dans les falaises et les collines des îlets non peuplés, les oiseaux marins comme les sternes, les cormorans et les pétrels forment des colonies de volatiles. Chaque année, différentes espèces d’oiseaux migrateurs font escale dans ce paradis aquatique avant de partir pour d’autres destinations. Les amateurs de la nature seront ébahis par les va-et vient incessants des tortues de mer qui enfouissent leurs œufs dans le sable blond des rivages.

La flore locale

La végétation renferme sur Les Saintes en Guadeloupe est composée d’arbres fruitiers rares et des plantes médicinales très plébiscitées dont les bois d’Inde. Frangipaniers, merisiers et flamboyants foisonnent dans cet endroit féerique. Les tamariniers fournissent des matières premières aux confiseries locales. Des tribus de cactus élisent domicile dans les terres arides tandis que les cocotiers géants et les raisiniers donnent de l’ombrage aux plages. Des circuits pédestres permettent aux touristes d’admirer les panoramas fabuleux offerts par ces îles minuscules.

Toutes les conditions semblent réunies pour confirmer sa réputation touristique aux îles les Saintes. Ne ratez pas la découverte des îles du Paradis lors de votre passage en Guadeloupe