Costa Rica – Le parc national du volcan Arenal

On laisse la parole aujourd´hui à Cyril d´HowImettheworld et son aventure au Costa Rica!

A la descente du bus à Tilaràn, un petit crachin tombe sur les montagnes costaricaines de la vallée d’Arenal. Nous venons juste de rater le bus de 8h00 en direction de La Fortuna et le prochain ne passe qu’à 13h00.

Comme d’habitude trouver des informations pour voyager en bus au Costa Rica est un vrai casse-tête. Pour éviter de perdre la journée nous cherchons un autre moyen de transport. Justement Marco, nous attend dans son taxi rouge tout terrain pour finir le chemin vers le colosse de lave.

Le lac Arenal

Peu après le départ, le taxi longe la lagune d’Arenal sur la petite route qui mène jusqu’au parc national. Le paysage est digne d’une carte postale avec du vert à perte de vue planté sur une terre rouge. Des palmiers, des fougères et des arbres dont je ne saurais trouver le nom entourent le lac Arenal aussi bleu que le ciel.

lac arenal

Le lac Arenal est un lac artificiel créé suite à la construction d’un barrage hydroélectrique en 1974 qui fournit aujourd’hui 30 à 40% des besoins en électricité du Costa Rica. Sa création a submergé les anciens villages d’Arenal et de Tronadora.

village arenal

Sur la route, nous nous arrêtons à plusieurs reprises pour admirer le paysage, les oiseaux et les quelques singes décidés à prendre tout leur temps pour traverser la route. Au loin, dans la brume du matin, la silhouette du volcan Arenal se dessine peu à peu, grossissant à chaque kilomètre.

singe-arenal

vautour arenal
Le volcan Arenal

Nous voilà au pied de la bête qui surplombe la vallée d’Arenal de sa force tranquille gardant son petit chapeau de nuage alors que le soleil pointe à la verticale.

volcan arenal

Le volcan Arenal fait partie des volcans les plus jeunes du Costa Rica. Il a poussé son premier cri il y a environ 7000 ans. Son cône culmine à 1720 mètres d’altitude. Il a été considéré comme éteint pendant près de 300 ans jusqu’au lundi 29 juillet 1968, lorsque la terre a tremblé au petit matin suivi d’une importante éruption. Le désastre se poursuivit pendant plusieurs jours recouvrant les trois villages de Tabacon, Pueblo Nuevo et San Luís,

lave volcan

Entre 1968 et décembre 2010, le volcan Arenal est resté actif crachant régulièrement de la fumée, des cendres et de la lave. Malgré sa menace permanente, le volcan Arenal regorge de trésors naturels.

parc volcan arenal

Le parc national du volcan Arenal

Le taxi nous dépose à l’entrée du parc national du volcan Arenal. Nous demandons quelques informations au gardien à demi endormi dans sa petite cabine. Il n’est pas possible de monter jusqu’au cratère en raison de son activité mais une randonnée de 3 heures permet d’arriver au plus près du géant. Un autre sentier permet d’atteindre le Cerro Chato, un petit volcan éteint depuis 3500 ans mais celui-ci prend 6 heures de marche.

lave volcan

La sentier passe à travers la jungle costaricaine qui regorge d’espèces animales en tous genres. Des oiseaux, des serpents, des araignées, des singes, des rongeurs ou encore des fourmis rouges géantes. Il faut juste ouvrir grand les yeux et les oreilles pour laisser la magie opérer et prendre quelques clichés de ce cadre exceptionnel.

volcan lezard

volcan oiseau

volcan serpent

Ici, les arbres sont vieux de plusieurs centaines d’années. Dans certains d’entre eux vous pourriez même construire un abri tellement le tronc est impressionnant.

arbre parc arenal

Le sentier traverse à plusieurs reprises des rivières de lave. Refroidies, je vous rassure!

A la fin du chemin, c’est un spectacle grandiose qui s’offre à nous. Le volcan se dresse devant nous dans toute sa puissance, toujours coiffé par quelques nuages. Tout est vert autour hormis cette montagne de feu à demi endormie. Quel spectacle!

volcan arenal

Pour les plus téméraires, vous pouvez prolonger la randonnée avec 3 heures de marche supplémentaire afin d’arriver au sommet d’un autre petit volcan endormi dont le cratère abrite maintenant un lac: Le Cerro Chato.
Soyez tout de même vigilant avec la tombée de la nuit et prévoyez un manteau étanche pour survivre aux douches tropicales, brèves, mais qui peuvent vous tremper en quelques minutes.

Les sources chaudes d’Arenal

Pour finir la journée, il ne faut pas manquer d’aller se détendre dans les sources chaudes du volcan Arenal. Elles sont gratuites et ouvertes au public tout au long de l’année.

On y trouve une rivière coulant sur des roches volcaniques polies par le temps sur lesquelles on peut s’adosser tranquillement dans une eau à 30°c, le tout entouré de verdure et de silence. C’est un cadre paradisiaque.

J’espère que cela vous donnera envie de visiter le parc national du volcan Arenal.

Cet article a été rédigé par Cyril auteur du blog howimettheworld où vous trouverez un tas de conseils pour voyager autour du monde.